Déjeuner-débat « A400M »

avec Jean-Marc COSSEZ

 

            Le mardi 18 Mars 2008, avant l’Assemblée Générale de l’ACAM, un déjeuner-débat sur l’avion de transport militaire A400M s’est tenu au restaurant de l’hôtel IBIS de la Cour Roland.

             Organisé par notre Président Roger Lafonta et animé par Jean-Marc Cossez, Directeur du programme A400M chez Messier-Dowty, il a réuni une vingtaine de retraités qui ont pu ainsi revivre la phase passionnante « Conception-Réalisation-Essais » des premiers équipements pour un avion.

            Il faut noter de suite que, pour la première fois, Airbus a décidé de sous-traiter l’ensemble du système d’atterrissage en externalisant l’intégration qu’il avait toujours assumée sur les autres programmes.

             Messier-Dowty a donc la responsabilité totale du train d’atterrissage (conception, intégration, essais, support logistique) en source unique. Pour l’aider dans ses différentes tâches, Messier-Dowty a choisi des partenaires spécialisés dans divers domaines, en particulier Messier-Bugatti pour les systèmes (relevage-descente atterrisseurs et trappes, baraquage, orientation).

             Messier-Bugatti a par ailleurs été choisi, également en source unique, pour les roues et freins.

Le site Messier-Dowty de Gloucester est responsable de l’atterrisseur avant et celui de Vélizy des atterrisseurs principaux et des systèmes. Des équipes réunissant tous les intervenants concernés (Programme, Bureau d’études, Production, Qualité, Achats, Support logistique) des différentes sociétés impliquées ont été constituées et travaillent en « plateau » à Gloucester et à Vélizy.

             Un banc d’essais, taille avion, circuits hydrauliques et électriques de l’avion reconstitués, a été réalisé à Vélizy dans un hall de 1 200 m2. Il doit permettre d’assurer l’intégration puis les essais du « système intégré d’atterrissage » de l’A400M : essais fonctionnels, endurance, cas de pannes, température … et restera opérationnel pendant toute la vie du programme.

            Il est équipé de plus de 400 voies de mesures.

            Par ailleurs les centres Messier-Dowty de Toronto et Gloucester, le CEAT, l’INTA Madrid, feront les essais individuels sur les atterrisseurs.

             Les matériaux utilisés pour les matériels SAFRAN sont : acier haute résistance, alliages d’aluminium et titane, donc pas de composites dans la fourniture. On peut noter que le chromage a été remplacé par des traitements plus respectueux de l’environnement.

             Quelques soucis relevés par Jean-Marc Cossez :

              -  la coopération fonctionne bien, mais les décisions sont parfois un peu longues à obtenir…

              -  des retards dus aux difficultés d’approvisionnement de certains matériaux.

             - un premier équipement a été livré fin 2006 pour l’avion MSN001, mais une modification des spécifications qui était arrivée au cours du 2ème trimestre (modification de la masse au décollage, changement du spectre de fatigue…) a nécessité le lancement d’une nouvelle version et le rétrofit devra être fait avant le 1er vol.

             Du côté de l’avancement du programme, l’avion 1 devrait faire son 1er vol en 2008, l’avion 2 est en montage à Séville et l’entrée en service est prévue pour 2010.

             Pour certains, l’avion A400M peut faire penser au Transall C160, mais ne nous laissons pas gagner par la nostalgie, c’est un avion bien plus gros et plus performant : 141 t au décollage (contre 51 t pour le C160), et 37 t de charge utile (contre 8 t pour le C160), avec une avionique moderne, des commandes électriques, des systèmes informatiques…

 

            Nos remerciements à Jean-Marc Cossez pour avoir accepté de nous consacrer un peu de son temps et pour ses commentaires éclairés ; si on ajoute une ambiance sympathique et un excellent repas, on comprend pourquoi nous en avions même oublié de surveiller l’heure !

 

Banc d’essais A400M à Vélizy

 

André CRÉQUET

 

 

 

 

 

 

Page 8