à l’origine, l’ACAM fut plutôt créée dans un souci de défense et dans le doute que les promesses faites au départ des anciens ne soient pas tenues, celle-ci, devenue l’Association des Anciens Cadres et Assimilés des sociétés MESSIER, s’est orientée vers un côté plus ludique axé sur des activités divertissantes et des sorties culturelles. Car nous sommes jeunes : de jeunes retraités de MESSIER. On ne me contredira pas si je vous dit que la jeunesse n’est pas une période de la vie, mais un état d’esprit. Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille encore, et trouve de la joie dans le jeu de la vie. Jeune est celui qui cherche toujours à découvrir de nouveaux horizons et à s’enrichir de nouvelles connaissances.
Je ne sais si Marcel LAINE, premier Président, pensait en créant l’ACAM qu’elle serait aussi florissante 20 ans après, mais il avait sans doute, retenu la leçon de Guillaume d’Orange « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».
Je le remercie donc vivement, ainsi que tous ceux qui ont contribué à la naissance de l’ACAM. Nous leur remettrons tout à l’heure un souvenir pour les 20 ans de notre association. Celle-ci regroupe aujourd’hui 130 adhérents, et maintient un esprit d’amitié et un lien solide entre eux ainsi qu’avec les sociétés Messier. Nous attendons aussi de nouvelles recrues à la suite des départs prévus cette année.
Grâce aux fondateurs, nous nous retrouvons assez souvent : pour des sorties, des voyages, le repas de fin d’année, l’assemblée générale. Mon prédécesseur, Pierre DAL SOGLIO, a lancé un bulletin, « l’Atterrissage », que nous publions 3 fois par an. Notre Conseil d’Administration comprend 12 membres et se réunit une fois par mois. Et nous sommes ce soir à la disposition des nouveaux venus pour répondre à toutes les questions sur nos activités possibles.
 
Avant de trinquer à nos 20 ans et à notre bonne santé à tous, et à celles des promoteurs de l’ACAM, je laisse la parole au Président de MESSIER-BUGATTI, Yves LECLERE, qui nous a fait l’honneur et l’amitié de passer quelques instants avec nous. »

 
 

SALON DU BOURGET 2005

Le 46ème Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget a été l’occasion pour de très nombreux visiteurs, de voir évoluer le plus gros avion de transport civil du monde, l’Airbus A380-800, mais aussi d’admirer l’Airbus A340-600 ou encore le dernier né de chez Dassault, le Falcon 7X.
Cette année, le Bourget n’a ouvert ses portes que 7 jours, et donc un seul week-end pour le public.
M. Le Portz, ancien PDG de Messier-Dowty, aujourd’hui responsable du Salon du Bourget, a promis qu’un effort serait fait les prochaines années pour mieux accueillir le grand public, car les allées noires de monde, rendaient diffficiles l’approche des stands et des avions exposés.
Parmi les 200 aéronefs présents, on compte quelques nouveautés dont le Boeing 777-200LR, l'Embraer 195, le Sukhoï Su-27-SMK, l’Aermacchi M-346. Remarqué également, entre deux Rafale, la maquette grandeur du « Neuron », le nouvel avion sans pilote à bord de Dassault.
Une évocation historique de l'aviation a été assurée tous les jours par les vols de quelques avions mythiques, le « Vampire », le "Noratlas", ou le « Super Constellation ».
Cette année, les chalets Messier étaient dans la ligne du groupe SAFRAN. Nous tenons à remercier les Sociétés Messier-Bugatti, Messier-Dowty et Messier-Services pour leurs invitations.

Michel GLÉMAREC
 
 

NOUVELLES DU GROUPE

Airbus A320 et le Sociétés MESSIER : Cet été, le cap des 2500 équipements livrés par Messier-Dowty et Messier-Bugatti, pour l’Airbus A320, a été franchi. La toute première livraison a eu lieu début 1987 !
 
ARIANESPACE – derniers lancements de satellites : En août 2005, la société européenne a lancé avec une fusée ARIANE 5, depuis Kourou (Guyane), le plus gros satellite commercial jamais construit, 6,2 tonnes, pour THAICO-4 (Thaïlande). La même semaine, la société européenne a mis en orbite, avec un lanceur SOYOUZ depuis Baïkonour (Kazakhstan), un satellite de communication de 2 tonnes pour les USA.
 
Anciens du Groupe Snecma – Retraite chapeau : Le transfert au 1er janvier d’AXA à ARIAL – La Mondiale s’est réalisé dans de bonnes conditions. Pour les retraités nés avant le 1er juillet 1935, l’actualisation annuelle a été réalisée au 1er avril (1,02% correspondant à l’indice INSEE, moins 1% applicable pendant 15 ans de 1995 à 2010 selon l’accord contractuel de juillet 1995). Pour les autres retraités l’actualisation est en cours, AXA n’ayant pas communiqué à temps le détail des multiples cas applicables (notre Flash de mars 2004 détaillant les 6 cas types recensés).

Serge SEVESTRE
 
 
Page 3