HISTORIQUE DE L'AVIATION : LES AVIATEURS
(Liste non exhaustive)

Historique de l'aviation

Changer le fond

Clément ADER (Muret 1841 - Toulouse 1925).
Il mit au point un "plus lourd que l'air", qu'il appela Eole, et avec lequel il s'éleva de terre le 9 oct. 1890. En 1891, Eole II parcourut 200 mètres au camp de Satory. Il est considéré comme le "père de l'aviation".
La photo de l'Aquilon (avion III de Clément Ader), 1897.

 

Louis Blériot (Cambrai 1872 - Paris 1936).
Sur un monoplan construit par lui, effectua le premier voyage touristique aérien Toury-Arthenay et retour (31/10/1908). Première traversée de la Manche Calais - Douvres (25/07/1909). Premier industriel de l'aviation en France, il réalisa le "Spad" sur lequel s'illustrèrent Guynemer et tous les As de 1914-1918. Il fut un des premiers à obtenir son brevet de pilote.
La page de ce site du centenaire de son exploit (avec photos et vidéos)

 

Jorge CHAVEZ dit Geo (Paris 1887 - Domodossola 1910).
Etablit un record du monde d'altitude sur son Blériot XI en 1910 à 2652 m. Deux semaines plus tard, il est le premier à franchir les Alpes. Malheureusement, son avion s'écrase à l'atterrissage. Il meurt 3 jours plus tard. On l'entendra souvent répéter avant de mourir :Arriba, siempre arriba (Plus haut, toujours plus haut), qui restera la devise de l'aviation militaire Péruvienne.
Ses funérailles


Funérailles de Jorge Chávez à Paris, le 1er octobre 1910



 

Samuel CODY
Américain installé en Angleterre est un personnage à part. Il est le premier aviateur à voler en Grande Bretagne en 1909 à bord de son aèroplane "cathédrale volante". Il remporta le British Empire Michelin Trophy et établit de nouveaux records anglais d'endurance et de distance.Il meurt le 7/08/13 en testant un nouveau biplan.

 

Jean Louis CONNEAU (1880-1937)
Plus connu sous le pseudo de André Beaumont.
Il remporta 3 des plus dures épreuves en 1911. Paris - Rome, Le premier circuit d'Europe et la Round Britain Race. C'était un excellent navigateur.

 

Glenn H-CURTISS
Fou de vitesse, il établit en 1907, un record du monde officieux de vitesse sur terre à 219.300 km/h avec une moto munie d'un moteur "gonflé" de huit cylindres.Le 4 juillet 1908, il gagne avec son "June Bug" le Scentific American Trophy pour un vol de 1 km en ligne droite. Il remporta la coupe Gordon Bennett au grand meeting de Reims en 1909, parcourant 20 km à la moyenne de 74.800 km/h, record mondial.
Il créa "La Curtiss Aeroplane and Motor Company".
Un Curtiss JN-4
Un Curtiss JN-4 au-dessus de l'Ontario, vers 1918

 

Léon DELAGRANGE
Il construit lui-même un avion en 1906 et réussit un premier vol le 6 mai 1907 en s'élevant à une hauteur de 4 mètres sur une distance de 80 mètres.
A Turin, à bord d'un Voisin, a donné son baptême de l'air à sa pupille Thérèse Peltier, qui devint ainsi le première femme ayant volé dans un avion.
Léon Delagrange et Thérèse Peltier





Léon Delagrange et Thérèse Peltier à Issy-les-Moulineaux en 1908








Elise DEROCHE
Aéronaute confirmée et pionnière de l'aviation, plus connue sous le nom de "baronne" de Laroche, elle fut la première à voler en solo en octobre 1909.
Elle se tua au cours des essais d'un nouvel aéroplane en 1919.


Robert ESNAULT-PELTERIE (Paris 1881 - Nice 1957).
En 1905, il invente l’aileron en modifiant un avion de sa construction conçu d'après le Flyer des frères Wright.
En décembre 1906, il dépose le brevet du manche à balai.
Le 10 octobre 1907, à Buc-Toussus-le-Noble, il teste son R.E.P. 1, monoplan à structure métallique entoîlée et vernie, équipé du moteur qu'il avait mis au point (un 7 cylindres en étoile refroidi par air).
Après un accident le 18 juin 1908, il abandonne le pilotage.
Son avion


Henri FABRE (Marseille 1882 - Touvet -Isère 1984 !).
Il est l'inventeur en 1910 de l'hydro-aéroplane, renommé hydravion en 1913.
Issu de la famille d'armateurs marseillais Cyprien-Fabre, après de brillantes études à la Faculté des Sciences de Marseille puis des études d'ingénieur à Supélec (Paris), Henri Fabre se consacra pendant quatre années à la conception, aux essais et à la réalisation d'un aéroplane muni de trois flotteurs, d'où son premier nom.
Le centenaire de son premier vol en hydravion.


Henri FARMAN (Paris 1874 - Paris 1958).
Passionné de vitesse, il consacra la plupart de son temps à des courses de vélo, de moto, puis de voiture. En 1907, il opta pour l'aviation qu'il jugeait " moins dangereuse." En 1908, s'attribua le grand prix de l'aviation à Issy les Moulineaux, en couvrant, le premier en Europe, un circuit aérien fermé de 1 km. Premier vol avec passager (28/03/1908), premier vol de ville à ville, entre Bouy et Reims (30/10/1908), records de vitesse et d'altitude en Allemagne et en Belgique.
Le 27/08/1909, il bat le record du monde de distance et de durée (180 km en 3 heures et 15 minutes) sur un avion Voisin équipé du moteur Gnome Omega Moteur en étoile conçu et réalisé par la société Gnome qui deviendra Gnome & Rhône en 1915, sera nationalisé sous le nom de SNECMA en 1945 puis deviendra Safran en 2005 après la fusion avec Sagem.


Ferdinand FERBER (Lyon 1862 - Boulogne / Mer 1909).
Il fut un touche-à-tout auxquels l'aviation doit tant. Il fut le premier en France à saisir la portée de la découverte des Wright.
En 1904, est le premier européen à construire un planeur sur les principes des Wright.


Anthony FOKKER (Kediri, Java, 1890 New-York 1939).
Aviateur néerlandais et constructeur d'avions. Construisit et fit voler son premier appareil en 1910. Fut le concepteur de nombreux appareils pendant la première guerre mondiale.


Roland GARROS (St Denis , la Réunion 1888 - Près de Vouziers 1918).
Pionnier de l'aviation dès 1911, il réussit la première traversée de la Méditerranée le 23/09/1913.
Pendant la première guerre, il fut le premier à abattre un ennemi avec le procédé de tir à travers l'hélice.
Roland Garros et la Bugatti Black Bess


Claude GRAHAME-WHITE
Pionnier de l'aviation anglaise.
Vainqueur de la coupe Gordon Bennett en 1910 au meeting de Belmont Park (USA). Il fut le premier à effectuer un vol de nuit au-dessus de la Grande Bretagne.


Charles HAMILTON (New Britain 1886 - 1914)
Sa carrière débuta à New Britain dans le Connecticut, où il sauta d'une fenêtre avec un parapluie en guise de parachute.
Le "casse-cou" vedette de la troupe Curtiss.
En 1910 il etablit un record de distance en effectuant en 1 journée et 1 seule escale le trajet New-York/ Philadelphie soit 277 hm.
Il survécut à 63 accidents et chutes et mourut dans son lit, comme il l'avait toujours prédit.


Hubert LATHAM (Paris 1883 - Archambault 1912 ).
Il apprit seul à piloter le monoplan Antoinette.
Avant même d'obtenir son brevet de pilote, il porta le record français de durée à 1 h 07 mn.
Le premier, il atteignit 300 m puis 1000 mètres d'altitude (1910).


J.T.C. MOORE-BRABAZON
Il fut le premier résident britanique à obtenir sa licence de pilote.
En Oct 1910 il remporta un prix de 4000 £ après avoir relié l'Angleterre à la Belgique en parcourant 285 km en ligne droite.


Louis PAULHAN
En 1910 il établit sur son Farman un record d'altitude avec 1269 m lors du meeting de Los Angeles.Vainqueur du prix Daily Mail pour le premier vol Londres - Manchester sur un Farman


Adolphe PEGOUD (Montferrat 1889 - Petit-Croix 1915).
Le 19 août 1913, il réussit un saut en parachute depuis l'aérodrome de Châteaufort dans les Yvelines en abandonnant un avion sacrifié pour l'occasion, un vieux Blériot XI, il fut ainsi l'un des premiers, avec le Russe Nesterov, à prouver l'efficacité d'un parachute en cas de panne grave d'un avion.
Il fut également un des premiers à effectuer un looping le 1er septembre de la même année.
Carte postale commémorant ce looping
Le « looping » d'Adolphe Pégoud.
Carte postale allemande de 1913


Harriet QUIMBY
La plus renommée des pionnières américaines. Elle apprit à piloter à l'école d'aviation Moisant à Hampstead. Elle fut la première femme à obtenir son brevet de pilote aux USA.
Surnommée "l'Aviatrice en porcelaine de Saxe", elle fut la première femme qui traversa la Manche en avion (le 16 avril 1912).
Elle se tua le 1 juillet 1912 lors du meeting de Harvard-Boston.
Sur son monoplan Blériot XI
Harriet Quimby sur son monoplan Blériot XI


Charles S. ROLLS
Il entreprit en 1901 de faire du ballon et de fonder le Royal Aéroclub britannique.
Il fut le premier en 1910 à effectuer un aller et retour au-dessus de la Manche. Il se tua le 12 juillet lors du meeting aérien de Bournemouth.


Alberto SANTOS-DUMONT (Palmyra 1873 - São Paulo 1932). Aéronaute brésilien, il vient très jeune en France.
Le 23/10/1906, à Bagatelle, il effectua un vol de 60 metres puis, le 12/11/1906 une envolée de 220 mètres d'une durée de 21 secondes, premier record du monde.
En 1909, Santos-Dumont relie Satory à Buc (huit kilomètres) en cinq minutes à bord de la Demoiselle.
La demoiselle


Jules VEDRINES (St Denis 1881 - St Rambert d'Albon 1919). Vainqueur de la course Paris-Madrid en 1911. Il se signala pendant la guerre 14/18 en accomplissant de dangereuses missions sur son avion surnommé La Vache. En 1919 il réussit à atterrir sur le toit des Galeries Lafayette à Paris


 

Charles VOISIN (Lyon 1882 - Corcelles 1912) - à gauche -
Gabriel VOISIN (Belleville/Saône 1880 Ozenay 1973). Ingénieurs et industriels français. En 1908 ils furent les premiers à construire industriellement des avions. En 1907 Charles fut le premier pilote français à voler en Europe.
La photo du BIRD OF PASSAGE (1909)


 

Wilbur WRIGHT (Millville 1867 - Dayton 1912) - à gauche -
Orville WRIGHT (Dayton 1871 - 1948)
Aviateurs et constructeurs américains. Le 17/12/1903 sur un avion équipé d'un moteur de 12 ch et de 2 hélices, Orville exécuta à Kitty Hawk le premier vol mécanique.
La ville de Dayton mit du temps à reconnaître ses héros
Les photos de leurs avions


Source initiale : Encyclopaedia Universalis


Remonter