.

A C A M

Association des anCiens et des Actifs des sociétés Messier
Inovel Parc Sud
7 rue du Gal Valérie André
78140 Vélizy-Villacoublay

CHRONOLOGIE DU TRAIN D'ATTERRISSAGE ET DE L'AVIATION

 

 

00 - Chronologie trains/avions Accueil
01 - Chronologie trains/avions 1876 à 1908
02 - Chronologie trains/avions 1909
03 - Chronologie trains/avions 1910 à 1913
04 - Chronologie trains/avions 1914 à 1944
05 - Chronologie trains/avions 1945 à 1954
06 - Chronologie trains/avions 1955 à 1960
07 - Chronologie trains/avions 1961 à 1964
08 - Chronologie trains/avions 1965 à 1968
09 - Chronologie trains/avions 1969 à 1971
10 - Chronologie trains/avions 1972 à 1980
11 - Chronologie trains/avions 1981 à 1990

12 - Chronologie trains/avions 1991 à 1995
13 - Chronologie trains/avions 1996 à 1999
14 - Chronologie trains/avions 2000 à 2001
15 - Chronologie trains/avions 2002 à 2003
16 - Chronologie trains/avions 2004
17 - Chronologie trains/avions 2005-2006
18 - Chronologie trains/avions 2007-2008
19 - Chronologie trains/avions 2009
20 - Chronologie trains/avions 2010
21 - Chronologie trains/avions 2011
A1 - Chronologie trains/avions Terminologie
A2 - Chronologie trains/avions Sources documentaires


Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE

Changer le fond

13 - Chronologie du train d'atterrissage et de l'aviation (1996 à 1999)

 

- 21/01/1996 : Concorde fête ses 20 ans d'exploitation commerciale. Il a franchi le cap des 200 000 heures de vol dont plus de 153 000 à vitesse supersonique dès juillet 1995.
Les deux exploitants des 13 Concorde encore en service (6 d'Air France sur 7 au départ et 7 de British Airways) sur la seule ligne encore ouverte aujourd'hui, celle de New-York, espèrent prolonger d'autant sa durée de vie, compte-tenu de sa résistance.
 


13-01 – Concorde Air France

Toutes les Videos Flash de ce site concernant le Concorde


Chacun des Concorde de British Airways vole en moyenne 3 heures par jour, ce qui représente plus de
120 000 heures de vol pour sa flotte, dont plus de 100 000 au dessus de Mach 1, représentant 42 000 vols et 200 millions de kilomètres.
Les Concorde d'Air France ont parcouru 110 millions de kilomètres, transporté près de 1,2 million de passagers en quelque 75 000 heures de vol dont 53 000 à vitesse supersonique. Le dernier record du Concorde d'Air France est son tour du Monde effectué en 31 heures et 27 minutes les 15 et 16/8/95.


- 30/01/1996 : Première commande de rechanges Roues et Freins pour la famille des avions Rafale.


- 12/02/1996 : China Northwest, l'une des principales compagnies aériennes chinoises, confie désormais la réparation de tous ses équipements hydrauliques et freins Airbus à la filiale singapourienne S-PRO.
De plus, un accord avec CRIAA, industriel chinois des systèmes de freinage, permettra de créer une Joint-Venture pour développer le système de contrôle de freinage du futur avion de 100 places AE-100.


- 12/02/1996 : Messier-Bugatti remporte le trophée "Aerospace Industry" décerné par Flight International pour le système de freinage double "Brake-by-Wire" (BBW) équipant le Falcon 2000. Messier-Bugatti a été déclaré vainqueur parmi 35 compétiteurs dans la catégorie "Systèmes et Equipements". C'est la deuxième fois que Messier-Bugatti remporte un Award, en juin 1995, obtenait le trophée récompensant le développement du frein carbone Sepcarb III.

- 1/03/1996 : Début de la réalisation du programme de recherche communautaire ELGAR piloté par le GEIE EUROGEAR (Messier-Dowty SAS, Messier-Dowty Ltd, Magnaghi et LAT) et qui associe neuf industriels : Aérospatiale, BAe, CEAT, CESA, Messier-Bugatti, DLR, l'Université de Cranfield, l'Université de Liège et Stirling Moss. Le programme prévoit de modifier un train existant pour valider les objectifs : réduire la masse des atterrisseurs par un dimensionnement en fonction d'efforts réduits, tester un système d'amortissement à contrôle actif (ACA), intégrer les concepts innovants tels que l'orientation des roues principales, vérins électro-hydrauliques et électromécaniques, tenue structurale et en fatigue d'un vérin complet avec un tube en composite, améliorer les connaissances sur le comportement des pneumatiques, acquisition des données sur la maintenance prédictive des atterrisseurs.


- 16/03/1996 : Premier vol sur l'aéroport de Joukovsky à Moscou du biréacteur russe d'entraînement MIG-AT équipé de deux pompes hydrauliques principales Messier-Bugatti.
 


13-02 - MiG-AT
 

- 29/03/1996 : Livraison par Bidos du premier atterrisseur A-319 polyvalent. Cet atterrisseur commun aux trois versions Airbus A-319 / A-320 / A-321, est renforcé avec un supplément de masse limité à 2%, comporte un habillage modifié qui permet une réduction des coûts, et a un cycle de développement et réalisation réduit à 15,5 mois.
 

    
13-03 - Atterrisseur avant Airbus A-319                      13-04 - Atterrisseur principal               


La compagnie Swissair, premier client A-319, est la première à en être équipée. La certification européenne JAA de l'A-319 équipé de réacteurs CFM56-5B de CFM International est obtenue le 10/04/1996. Les essais se poursuivent pour la certification des versions équipées de moteurs V2500-A5 et CFM56-5A.


- 1/04/1996 : Messier-Dowty est retenu par Boeing sur le JAST-JSF (Joint Advanced Strike Technology). Boeing est le premier des trois compétiteurs du programme américain JAST a avoir choisi le train d'atterrissage de son projet d'avion STOVL (Short Take-Off and Vertical Landing) qui doit remplacer le Harrier AV-8B.
Ce programme fait l'objet d'un marché de 3000 appareils de trois types différents - un chasseur léger destiné à remplacer le F-16 - un chasseur classique embarqué qui remplacera les A-6 et F-14, et le STOVL qui remplacera les AV-8B et les F/A-18 .


- 04/1996 : Le frein et la roue adaptés au Falcon 900 EX ont subi avec succès les essais de qualification sur bancs réalisés par Messier-Bugatti. Les augmentations de masse (20,6 t à 22,2 t) et de poussée (11%) par rapport au Falcon 900, ont nécessité la redéfinition complète de la roue principale, et la réalisation d'essais statiques, de roulage et de roulage sur jante. Le Falcon 900 EX totalise à ce jour 180 vols, les premières livraisons aux clients interviendront au second semestre 1996.

- 10/04/1996 : Premier vol du Falcon 50EX, triréacteur d'affaires dérivé du Falcon 50, équipé de trains Messier et des nouveaux réacteurs TFE 731-40 d'Allied Signal, d'une avionique Proline 4 de Collins. Il possède une distance franchissable augmentée à 6050 km à Mach 0,75. La certification est prévue en automne.
 


13-05 - Falcon 50 EX

 

      
13-06 - Atterrisseur avant Falcon 50 EX                13-07 - Atterrisseur principal         


- 11/04/1996 : Dassault-Aviation suspend sans préavis les travaux de développement relatifs à l'industrialisation du Rafale, devant l'absence de financement de la part de l'Etat. Dassault envisage un report d'environ un an des livraisons prévues en 1996.


- 17/04/1996 : Swissair sélectionne le frein carbone Messier-Bugatti de 3ème génération "Sepcarb III" pour équiper toute sa flotte d'Airbus A-319 et A-320.

- 07/1996 : Freinage RTO réussi au CEAT Toulouse sur un frein A-321 EDL (Extended Disk Life).
Ce principe EDL, brevet BFGoodrich est déjà appliqué sur l'Airbus A-340. Il rallonge la durée de vie des disques carbone en utilisant alternativement des rotors neufs avec des stators usés, puis des rotors usés avec des stators neufs.
Le frein A-321 EDL s'est parfaitement comporté avec une distance d'arrêt de 1349 mètres pour 1424 mètres spécifiés.


- 31/07/1996 : Les 16 Mirage IV P des Forces Aériennes Stratégiques de Cazaux (Gironde) et de Mont-de-Marsan (Gironde), qui assurent la composante aérienne de la dissuasion française, sont retirés du service et remplacés par 3 escadrons de Mirage 2000 N basés à Luxeuil (Haute Saône). Cinq Mirage IV P sont cependant maintenus en service comme avions de reconnaissance à longue distance. En 1995 les Mirage IV A totalisent près de 340 000 heures de vol dont 7 000 heures pour certains d'entre eux. (78)
 


13-08 – Mirage IV P
 

       
13-09 - Atterrisseur avant                                      13-10 - Atterrisseur principal   


- 6/09/1996 : Air China choisit Messier-Bugatti pour équiper en freins carbone ses trois Airbus A-340 Growth.
Air China devient le 20ème client de Messier-BFGoodrich pour les programmes A-330/A-340, ce qui représente à ce jour 172 avions, soit environ 80% du marché.

- 10/1996 : Messier-Dowty est choisi par BAe pour fournir le train d'atterrissage de l'avion de reconnaissance et patrouille maritime Nimrod 2000.
 


13-11 - Nimrod 2000


- 9/10/1996 : Succès prometteurs des premiers essais de fonctionnement de la micropompe à pistons à très hautes performances (vitesse de rotation 17 000 tr/min, 350 bars, hauteur 70 mm, masse 626 g).
La Division Hydraulique de Messier-Bugatti a livré le premier des deux prototypes à la société SABCA.
Un accord de partenariat est en cours de négociation pour le développement des EHA de servocommandes de vol. La première application envisagée est la servocommande primaire d'aileron A-320.


- 13/11/1996 : Premier vol du Global Express, biréacteur d'affaires à très long rayon d'action de Bombardier, équipé de trains Messier-Dowty Inc.
 


13-12 – BD-700-Global Express


- 12/1996 : Essai RTO réussi à Toulouse sur un Airbus A-340 "alourdi" à 275 tonnes, équipé de roues et freins Messier-Bugatti, à une vitesse de 260 km/h (140 knots). La distance d'arrêt a été de 1000 m environ, satisfaisante.


- 2/12/1996 : Messier-Bugatti "décroche" la certification ISO 9001.


- 12/12/1996 : Messier-Bugatti associée à Magnaghi Napoli est sélectionnée pour la fourniture du harpon de l'hélicoptère NH-90 version navale. Les premières livraisons série sont prévues à partir de 1999.


- 14/01/1997 : Messier-Dowty est retenu pour la fourniture du système complet d'atterrissage sur l'avion à rotors basculants le Bell-Boeing 609. Ceci comprend le train d'atterrissage, les roues et freins et le contrôleur de freinage. Cet appareil peut décoller et atterrir verticalement comme un hélicoptère et après basculement de ses rotors en position horizontale voler en croisière comme un avion normal.


- 22/01/1997 : Philippine Airlines choisit les freins Sepcarb III pour équiper ses 12 Airbus A-320.


- 01/1997 : Boeing met la main sur son concurrent américain McDonnell Douglas et renonce au Boeing 747-X jugé pas rentable par la firme.


- 1/02/1997 : Les 12 Concorde d'Air France et de British Airways ont accumulé un total de 800 000 heures de vol dont 400 000 heures à Mach 2.


- 23/02/1997 : China Northwest choisit la technologie Sepcarb III pour équiper ses 12 Airbus A-320.


- /1997 : Goshawk T-45A


- 04/1997 : Messier-Bugatti grave son premier CD-ROM qui contient 55 CMM et une séquence vidéo-sonore d'un freinage RTO pour illustrer les possibilités de ce média. Le succès de ce test grandeur nature permettra à court terme d'assurer le support après-vente des clients.


- 04/1997 : Lancement du programme Boeing B-767-400.


- 21/04/1997 : Indian Airlines confie à la Division Réparation de Messier-Bugatti la révision générale de 4 jambes principales d'Airbus A-300B4, face au concurrent REVIMA.


- 25/04/1997 : La micro-pompe Messier-Bugatti est sélectionnée par Lucas pour être montée sur un Electro-Hydraulic Actuator (EHA) destiné à la commande d'ailerons internes des Airbus A-330/340. Il s'agit pour l'instant d'un démonstrateur technologique.


- 05/1997 : Lancement commercial de l'Airbus A-340-600, suivi du lancement industriel en 12/97.
Messier-Dowty a été sélectionné en avril pour la fourniture des trains avant, central et principaux.


- 06/1997 : Messier-Dowty remporte le contrat de développement et de production du système train d'atterrissage pour l'avion de transport régional à turboréacteurs Fairchild-Dornier DO-328-300 qui peut transporter 33 passagers.


- 4/07/1997 : Atterrissage automatique sur la planète Mars de "Pathfinder", sur trois coussins d'air, disposés en pétales, gonflés à 1 psi = 0,07 bar en 0,3 seconde seulement 8 secondes avant l'atterrissage, après les phases parachute, et rétrofusée. La vitesse finale de descente verticale a été de 62 m/s (prévue à 52 m/s), soit 18 g à l'impact, provoquant un premier rebond de 15 m, suivi d'un deuxième rebond de 7 m, soit 9 g à l'impact, et finalement d'un troisième et dernier rebond.
 

     
13-13 – Robot Pathfinder sur Mars                           


- 8/1997 : Messier-Dowty est sélectionné pour fournir le système complet de train d'atterrissage pour le biréacteur d'affaires de Raytheon Aircraft Hawker Horizon. Le système complet comprend le train d'atterrissage, les roues et freins et la cinématique de trappes. Le Hawker Horizon peut transporter 13 passagers sur 6300 km à Mach 0,84.


- 8/1997 : Messier-Bugatti est sélectionné pour la première fois par Boeing pour équiper en roues et freins carbone le Boeing 767-200/300.


- 09/1997 : Messier-Bugatti livre le 1000ème BSCU d'Airbus A-320. La première livraison de ce calculateur commun aux Airbus A-319, A-320 et A-321 remonte à Avril 1987. A ce jour, environ 800 commandes restent à honorer.


- 9/09/1997 : Olympic Airways et Aer Lingus sélectionnent les freins Messier-Bugatti/BFGoodrich pour équiper leurs Airbus A-340 et A-321.


- 16/09/1997 : SAMBA est l'acronyme de Smart Actuator and Modulator Braking Applications, marché d'études d'environ 15 MF réparti entre les 7 membres du groupement de recherche, que la Division Régulation Freinage a obtenu auprès de la Commission Européenne. Messier-Bugatti coordonne ce projet en partenariat avec Sabca, BAe, Alénia, Aérospatiale, les Universités de Pise et de Lisbonne. Les travaux dureront 24 mois et débutent en novembre 1997.


- 19/09/1997 : Messier-Dowty SAS livre à Dassault Aviation le premier train d'atterrissage du Rafale B en configuration série.


- 24/09/1997 : 100è tir d'une fusée Ariane. Messier-Bugatti est associée à ce programme en fournissant depuis 80 vols, l'équipement de Pressurisation Gaz Froid (PGF) du 2ème étage du lanceur, qui a toujours correctement fonctionné. Avec la commande en cours de 20 Ariane IV supplémentaires, 36 PGF restent à livrer d'ici 2001.
 


13-14 – Ariane IV
Toutes les Videos Flash de ce site concernant Ariane


- 09/1997 : Le 500è ATR livré par le Groupe AI(R), est un ATR-72-210A équipé du train d'atterrissage Messier-Dowty, à la compagnie American Eagle, la filiale domestique d'American Airlines. American Eagle, l'un des plus gros opérateurs du marché régional au Etats-Unis, avec 92 ATR commandés est le premier client d'AI(R).


- 6/10/1997 : Le centième jeu d'atterrisseurs DO-328 est mis à disposition de l'avionneur Fairchild-Dornier.
 


13-15 - DO-328
 

- 18/11/1997 : Sikorsky vient de monter en chaîne les roues et freins Messier-Bugatti sur le premier S-92 à Stratford USA.
 


13-16 - Sikorsky S-92


- 28/11/1997 : Premier vol du bi-turbopropulseur CASA C-295 prototype, un CN-235 modifié, le train d’atterrissage Messier-Dowty est celui du CN-235 renforcé, et un atterrisseur avant à 2 roues en diabolo pour permettre les évolutions sur terrains semi-préparés. Le 1er vol de l’avion de série C-295-S1 a lieu 1 an plus tard, le 22/12/1998. Cet avion peut effectuer les missions de transport de troupes (M), de patrouille maritime (MPA) et de lutte anti-sous-marine (ASM).
 


13-17 - C-295 « Persuader »


- 9/12/1997 : La compagnie égyptienne Lotus Air choisit les roues et freins Sepcarb III pour équiper ses Airbus A-320.


- 16/12/1997 : Hispano-Suiza sélectionne le système de commande d'inverseur de poussée Messier-Bugatti pour le moteur Rolls Royce Trent 500 qui équipera les nouveaux Airbus A-340-500 et 600.


- 12/1997 : Messier-Dowty livre en 1997 le 750è ensemble de trains d'atterrissage Airbus A-319/A-320/A-321, et le 200è ensemble A-330/A-340.


- 5/01/1998 : Korean Air retient Messier-Bugatti pour la révision générale des trains de sa flotte Airbus A-300-600 pour les années 1998 et 1999. Ce contrat porte sur une quantité de 34 jambes et d'une option sur 12. Messier-Bugatti confirme sa position de réparateur A-300-600 exclusif de Korean Air pour la 6ème année consécutive.


- 7/01/1998 : L'attestation AQAP 110 (ex RAQ 1) est remise officiellement par la Délégation Générale pour l'Armement (DGA) à Messier-Bugatti en reconnaissance de son système qualité de la conception jusqu'au support client.


- 8/01/1998 : Messier-Dowty est sélectionné par Denel Aviation pour la fourniture des atterrisseurs principaux de technologie anti-crash devant équiper l'hélicoptère de combat sud-africain Rooivalk.
 


13-18 - Rooivalk


- 21/01/1998 : Le calculateur FAHD du Rafale Marine, dont la version 5.2 a été validée en décembre dernier, termine ses essais en vol à Istres. Depuis le 19 Janvier, une série d'essais de catapultages et d'appontages a démarré sur le porte-avions Foch dans le Golfe du Lion, ainsi que des tests de mise en oeuvre de la maintenance.


- 30/01/1998 : La compagnie charter britannique Airtours sélectionne les freins carbone Messier-BFGoodrich pour équiper ses Airbus A-330. Leur entrée en service est prévue début 1999.


- 2/1998 : Messier-Dowty (Europe) livre à Boeing le premier train d'atterrissage principal de l'avion d'entraînement embarqué T-45 "Goshawk". Ce train est fabriqué à Gloucester à une cadence initiale de 15 équipements par an.
 


13-19 - T-45 « Goshawk »


- 30/03/1998 : Livraison du premier prototype de la version Jet DO-328-300 de ce commuter de 30 places lancé au printemps 1997, il sera suivi par la livraison de 18 jeux en commande pour l'année 1998.
La proposition commerciale pour la fourniture des trains du futur jet de 70 places est en préparation.


- 5/1998 : Revue préliminaire de définition (PDR) des atterrisseurs avant et central de l'Airbus A-340-600. Réunion de démarrage de la sous-traitance avec Toronto qui fera la liasse de l'atterrisseur avant sous la responsabilité du Bureau d'études Vélizy.


- 6/05/1998 : Montage du premier atterrisseur principal de l'Airbus A-320 à Bidos, jusque là monté uniquement par Gloucester. Ce TP A-320 version "low cost" a été monté en quatre jours, grâce à l'assistance de l'équipe de Gloucester et grâce à l'amélioration des méthodes de montage proposées par Bidos. Les cadences prévues sont de 22 avions en 1998, et de 45 avions en 1999.


- 22/06/1998 : Livraison du premier train d'atterrissage du Rafale M série. Les difficultés techniques de la mise au point ont été surmontées grâce à la détermination des équipes de Vélizy et de Bidos.
10 équipements ont été commandés par l'Aéronavale, ils doivent être livrés d'ici l'an 2001.


- 25/08/1998 : La commande ferme de 59 avions de la famille Airbus A-320, par British Airways permet à Airbus Industrie de passer le cap des 3000 avions commandés au consortium européen depuis sa création en décembre 1970. Le contrat britannique, qui comprend en outre 129 options sur d'autres appareils, fait passer à 381 le nombre de commandes fermes reçues par Airbus durant les 8 premiers mois de l'année, comparé à 460 pour l'ensemble de l'année 1997. La grande majorité des commandes porte sur les A-319, A-320, A-321 avec 337 avions, soit 1813 depuis la création d'Airbus. En 18 ans, Airbus a reçu 479 commandes de la famille A-330/340 et 749 A-300/310. Le défi sera aussi de tenir les cadences nées de ces commandes, Airbus doit livrer cette année 230 avions contre 182 en 1997 et 126 en 1996, le consortium vise les 300 appareils annuels.


- 09/1998 : Messier-Dowty (Europe) livre à Boeing les premiers éléments du train d'atterrissage du démonstrateur X-32 de l'avion interarmées JSF (ex. programme JAST).
 


13-20 - Boeing X-32 JAST


- 09/1998 : Messier-Dowty (Europe) et le CEAT décident la construction de MEGA = Machine d'Essais pour Grands Atterrisseurs qui sera la plus grande d'Europe. Destinée aux futurs essais de l'Airbus A-3XX, elle représente un investissement de 3 M$. Elle sera en service en l'an 2000 à Toulouse et servira dans un premier temps aux essais de chute de l'atterrisseur principal et du train central des A-340-500/600.


- 10/09/1998 : Messier-Dowty participe à la célébration du centenaire de l'Aéro-Club de France sur les Champs-Elysées en présentant à l'exposition "Cent ans d'Aviation" le train principal de l'Airbus A-340 prêté par Montréal.


- 10/1998 : Depuis plusieurs mois une équipe de deux ingénieurs de Messier-Dowty (Europe) planche sur l'A-3XX chez BAe au sein de la Landing Gear Team (LGT). L'objectif est de sélectionner la meilleure configuration possible des atterrisseurs du futur gros porteur Airbus.

- 10/1998 : Messier-Bugatti développe une pompe nouvelle génération pour avions civils et notamment pour l'Airbus A-340-500/600. Plus de 2000 heures d'essais ont été effectuées sur l'A-320. Les nouvelles pompes seront disponibles à partir de mi-1999.


- 11/1998 : Quatre Airbus en version "Affaires" sont sur chaîne à Hambourg (Allemagne). Le premier Airbus Corporate Jetliner débutera ses essais en vol en Mai 1999, pour tester des moteurs plus puissants et des réservoirs supplémentaires. Son aménagement intérieur sera mis en place à partir de Juillet pour une livraison en Novembre 1999.
De plus, Airbus monte à Toulouse la maquette "marketing" grandeur nature de son A-3XX, qui accueille près de 600 passagers, 300 sur le pont inférieur et 250 sur le pont supérieur.


- 24/11/1998 : Le premier Rafale de série biplace vole à Bordeaux-Mérignac. Le Rafale B301 a été présenté en vol au Ministre de la Défense, Alain Richard. Piloté par Yves Kerhervé, chef pilote d'essais de Mérignac et Philippe Deleune, le B301 a effectué un vol sans faute d'une heure au cours duquel il a atteint Mach 1,4. L'appareil sera ensuite livré au CEV d'Istres, où il appuiera les autres prototypes dans les prochains travaux de développement menés avec Dassault et ses partenaires. Tous les systèmes fournis par le groupe Snecma ont parfaitement fonctionné. Le Ministre a confirmé la commande pluriannuelle de 48 Rafale (28 fermes et 20 en option), qui sera notifiée début 1999.
 


13-21 - Rafale Biplace Série
Toutes les Videos Flash de ce site concernant les Rafales


- 12/1998 : BFGoodrich teste des freins électriques sur le F-16, avec le concours de la NASA. Le frein du F-16 comprend 3 rotors et 2 stators. 4 moteurs électriques à courant continu sans balais entraînant des vis à billes remplacent la couronne hydraulique à 6 pistons. La fréquence propre de ce système est de 20-30 Hz, au lieu des 10 Hz sur le système hydraulique. La nouvelle commande électrique expérimentale a une réponse plus rapide, et pèse environ 4,5 kg. Il est estimé un gain de masse de 25 à 45 kg sur un chasseur équipé de 4 freins, qui pourrait atteindre 120 kg sur un avion de transport. La consommation électrique sur un F-16 est d'environ 500 watts. McDonnell Douglas et BFGoodrich avaient commencé les premières recherches ELABRAT (Electrically Actuated Brake Technology) en 1992 avec le programme de recherche AFRI de 2 M$, et effectué les premiers essais en laboratoire en janvier 1996.
 


13-22 - F-16 « Fighting Falcon »


- 8/01/1999 : .Le CNRS, Messier-Bugatti et la division SEP de la Snecma viennent de signer une convention de contrat de programme de recherche sur la friction des composites carbone-carbone. Dans le cadre de cet accord, les deux industriels et sept laboratoires du CNRS vont unir leurs compétences dans les domaines de la physique, de la chimie, de la tribologie et de la science des matériaux, afin de mieux maîtriser les mécanismes de la friction à haute température. Ces recherches concernent en particulier les secteurs de l'aéronautique et de la compétition automobile.


- 5/02/1999 : Messier Services remporte un contrat de 5 M$ avec la compagnie Ansett Australia pour la maintenance des atterrisseurs de la flotte des appareils monocouloirs d'Ansett, constituée de 22 Boeing 737 et 11 Airbus A-320.

- 1/04/1999 : Messier-Bugatti commémore la livraison du 1000è Airbus, un A-321 équipé du frein carbone, en distribuant aux 20 000 passagers d'Air France au départ d'Orly une bande dessinée intitulée " Max, le frein carbone".
 


13-23 - Airbus A-321


- 9/04/1999 : Air Europe et Air Lanka choisissent les roues et freins Sepcarb III Plus pour équiper leur flotte d'Airbus A-320. Ce frein est doté d'un puits de chaleur allongé par rapport au Sepcarb III et bénéficie ainsi d'une plus grande endurance. 13 compagnies l'ont déjà choisi pour équiper 281 avions à travers le monde.


- 1/06/1999 : Messier-Bugatti en la personne d'Yves Leclère reçoit l'agrément JAR-21 G par Frédéric Copigneaux du SFACT-DGAC. Cet agrément lui permet de fabriquer et livrer sans surveillance directe de l'Autorité de tutelle des éléments d'aéronefs.


- 20/07/1999 : La Division Réparation (DR) de Messier-Bugatti vient de remporter deux nouveaux contrats. Le premier avec la compagnie United Arab Emirates - GAMCO (Gulf Aircraft Maintenance Co) à Abu Dhabi pour la révision de 13 Airbus A-320. Les révisions s'effectueront sur 3 ans, et sera partagée entre Molsheim et Gloucester.
Le deuxième contrat est signé avec la banque Crédit Agricole Indosuez propriétaire de 2 Airbus A-310 164 t pour la révision des atterrisseurs.


- 22/07/1999 : Messier-Bugatti signe son premier contrat roue et frein carbone pour un Boeing B-767-300 avec la Compagnie Lanchile. Il s'agit du rétrofit de 15 B-767-300 à partir de septembre 1999.
 


13-24 - Boeing 767-300


- 4/08/1999 : La DR remporte un nouveau marché auprès de la compagnie Iberia, pour la révision de 5 jeux d'atterrisseurs A-300B4, soit 15 jambes.


- 9/08/1999 : La DS rétrofite aussi des Airbus avec des freins carbone Sepcarb III. Il s'agit des premiers Airbus A-300B2/B4 et A-300-600 des années 70-80 qui étaient à l'époque équipés de freins acier par Messier ou la concurrence US. Le contrat a été signé avec la jeune compagnie cargo turque MNG Airlines.


- 29/08/1999 : DCI rencontre un nouveau concurrent sur les freins carbone de formule 1 pour le Grand Prix de Belgique à Spa. Messier-Bugatti DCI équipe 17 voitures sur 23, Hitco 4 voitures et nouveauté Allied Signal distribué par Brembo équipe en course pour la première fois l'une des 2 Ferrari, celle de Mika Salo qui a été satisfait de leur nouveau matériau.


- 9/09/1999 : Le constructeur Audi (groupe VW) passe commande à Messier-Bugatti, à la veille du salon de Francfort, d'une étude de frein carbone destiné à son modèle S8. D'autres constructeurs allemands (Mercedes, BMW, ...) ont démarré des travaux avec un matériau concurrent.
Renault Véhicules Industriels (RVI) vient d'effectuer les premiers essais sur circuit routier de montagne avec un poids lourd équipé d'un prototype ralentisseur à 3 disques de carbone Messier-Bugatti DCI. Le comportement de ce démonstrateur semble répondre aux attentes techniques.


- 11/10/1999 : Dassault Aviation vient de conclure avec GAMCO (Gulf Aircraft Maintenance Co) à Abu Dhabi, un contrat pour la maintenance des avions Mirage 2000 des forces armées des Emirats Arabes. Messier-Bugatti est ainsi retenue pour vendre "clé en mains" une prestation de maintenance des systèmes d'atterrissage (trains, roues, freins, pompes) incluant les outillages, l'assistance technique, la formation de personnels, etc.

- 14/10/1999 : Premier contrat de maintenance Boeing pour la DR de Molsheim par la compagnie Euralair qui lui confie la révision générale d'une jambe de Boeing 737-200 après une compétition sévère face à la Sabena, BFGoodrich...
 


13-25 - Boeing 737-200


- 14/10/1999 : C'est à Strasbourg, siège du Parlement européen qu'est annoncée la naissance de la société EADS - European Aeronautic Defence and Space Company, numéro un de l'aéronautique et de l'espace européen. Celle-ci est issue de la fusion d'Aerospatiale-Matra et de Daimler-Chrysler Aerospace. C'est la première fusion transfrontalière de cette ampleur dans le secteur de l'aéronautique et de la défense. L'accord de la Commission Européenne est obtenu le 11 Mai 2000.


- 25/10/1999 : Messier Services America, associé à notre concurrent AAR Landing Gear, gagne le contrat de maintenance des atterrisseurs chez America West. La maintenance pendant 5 ans de toute la flotte sera partagée équitablement entre les deux associés. Les 34 Airbus A-320 et la moitié des 65 Boeing 737 iront à Messier Services à Sterling, l'autre moitié des B-737 et les Boeing 757 revenant à AAR.


- 18/11/1999 : La DR de Messier-Bugatti signe pour la seconde fois avec Kuwait Airways un contrat de maintenance global qui couvre le support intégral des atterrisseurs de la flotte Airbus de cette compagnie.


- 2/12/1999 : BFGoodrich vient de remporter face au frein Sepcarb III Messier-Bugatti, une compétition en Europe pour les freins de la famille Airbus A-318/A-319/A-320. BFG va équiper la flotte de 18 à 24 avions de la compagnie Aer Lingus. La compétition se durcit donc sur cette famille avec 4 « freinistes » en concurrence : Messier-Bugatti, BFG, ALS et ABSC.


- 7/12/1999 : Le pilote américain Tony Schumacher bat le record de vitesse sur un dragster "Top Fuel" en atteignant 531,34 km/h. Son véhicule de 6000 chevaux (800 ch. pour une formule 1) est équipé des disques carbone Messier-Bugatti DCI. Nous équipons également les 3 vainqueurs 1999 des championnats des 3 catégories de dragsters les plus prestigieuses.


- 7 au 9/12/1999 : les divisions DS et DE de Messier-Bugatti participent à une conférence Boeing sur le NAPD - New Airplane Product Development. Fort des succès obtenus avec Boeing avec le frein B-767, la division régulation de freinage participe à son tour aux études de ce que pourraient être les systèmes de freinage des futurs avions Boeing avec pour objectif d'être sélectionné sur un programme Boeing.
 

 

suite

 

Etabli par GLEMAREC M. le 18/03/2006 - dernière mise à jour le 26/01/2010

00 - Chronologie trains/avions Accueil
01 - Chronologie trains/avions 1876 à 1908
02 - Chronologie trains/avions 1909
03 - Chronologie trains/avions 1910 à 1913
04 - Chronologie trains/avions 1914 à 1944
05 - Chronologie trains/avions 1945 à 1954
06 - Chronologie trains/avions 1955 à 1960
07 - Chronologie trains/avions 1961 à 1964
08 - Chronologie trains/avions 1965 à 1968
09 - Chronologie trains/avions 1969 à 1971
10 - Chronologie trains/avions 1972 à 1980
11 - Chronologie trains/avions 1981 à 1990

12 - Chronologie trains/avions 1991 à 1995
13 - Chronologie trains/avions 1996 à 1999
14 - Chronologie trains/avions 2000 à 2001
15 - Chronologie trains/avions 2002 à 2003
16 - Chronologie trains/avions 2004
17 - Chronologie trains/avions 2005-2006
18 - Chronologie trains/avions 2007-2008
19 - Chronologie trains/avions 2009
20 - Chronologie trains/avions 2010
21 - Chronologie trains/avions 2011
A1 - Chronologie trains/avions Terminologie
A2 - Chronologie trains/avions Sources documentaires


Moteur de recherche dans toutes les pages HISTOIRE


Date de dernière mise à jour du site : 18/11/2017

Copyright © 2006 tous droits de reproduction réservés


Sous Menu Histoire de l'ACAM
Messier Automobiles | Historique Messier | Logos Messier | Biographie dirigeants | Premiers équipements

Chronologie Trains d'atterrissages - Avions | Historique aviation | Philatélie | Photos | Vidéos


Plan du site


Remonter