.

A C A M

Association des anCiens et des Actifs des sociétés Messier
Inovel Parc Sud
7 rue du Gal Valérie André
78140 Vélizy-Villacoublay

LECTURE DES NOTES D'INFORMATION

 

.

Numéro : 12

La réforme des retraites complémentaires met les cadres à contribution

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 30/04/2011 à 10h53


La réforme des retraites complémentaires met les cadres à contribution, qu’ils soient ou non déjà retraités.


Les principaux changements :


L’âge de la retraite dans les régimes complémentaires passe progressivement de 65 à 67 ans. Il reste possible, comme auparavant, de prendre une retraite « anticipée », mais cela entrainera une décote. L’accord AGFF étant renouvelé jusqu’au 31 décembre 2018, les assurés nés avant 1957 peuvent percevoir leurs pensions Arrco et Agirc sans minoration dès que le taux plein est atteint dans le régime de base, comme cela était déjà le cas. Pour les départs au-delà de 2018 un nouvel accord sera nécessaire.


Contrairement aux années précédentes les revalorisations des pensions Arrco et Agirc ne suivent pas en 2011 les prévisions d’inflation 2011 majorées ou diminuées des écarts entre prévu et réalisés de l’année précédente, il manque 0,4% pour l’Arrco et 2,1% pour l’Agirc, et il n’est même pas certain que les partenaires sociaux prennent en compte en 2012 l’écart entre le prévu de 1,5% et le réalisé 2011 (les revalorisations prévues dans l’accord du 18 mars sont antérieures à la nouvelle prévisions d’inflation 2011 de 1,8%).


Le rendement des pensions Arrco et Agirc sera stabilisé jusqu’en 2015.
Ceci est une réelle avancée, les rendements ne cessant de baisser depuis de nombreuses années (passant à l’Agirc de 10,21% en 1993 à 6,7% en 2010 soit -34%!) ce qui se traduisait par un appauvrissement des retraites. Mais :
- les mesures permettant de stabiliser ce rendement ne seront appliquées que jusqu'en 2015
- la convergence des 2 régimes se fait au détriment des cadres (alignement du rendement Agirc sur celui de l’Arrco qui était plus faible ce qui correspond à une baisse du rendement Agirc de 1,76% en 2011.
- le salaire de référence (prix d’achat du point qui était indexé sur les salaires), et la valeur du point (qui était jusqu'en 2010 indexée sur les prix - pas en 2011), seront de 2012 à 2015, fixés en fonction de l’évolution du salaire moyen Agirc-Arrco moins 1,5 point sans pouvoir être inférieur à l’évolution moyenne des prix hors tabac, ce qui ne devrait rien changer pour le pouvoir d'achat des retraités, les salaires évoluant en moyenne 1,5 point au dessus des prix.


De nouvelles règles de majoration pour les familles nombreuses.
Comme pour les rendements l’objectif des partenaires sociaux était de rapprocher les règles Arrco et Agirc, mais cela se fait au détriment des cadres :
A partir du 1er janvier 2012, les parents de 3 enfants et plus bénéficieront d'une majoration de 10% du montant de leurs retraites complémentaires, que ce soit à l'Agirc ou à l'Arcco. Or jusqu'à présent les cadres recevaient 8% pour 3 enfants et 4% en plus pour chaque enfant supplémentaire. De surcroît ce montant est limité à 1.000 euros dans chacun des deux régimes et le texte du 18 mars ne prévoit pas de revaloriser ce plafond en fonction de l'inflation.

Les règles concernant les pensions de réversion restent inchangées mais leur révision est prévue (l'alignement Arrco - Agirc par le bas, et même un peu plus, avait été demandé par le Medef avant d'être abandonné pour le moment).


Jean-Claude Osché



.

Numéro : 11

Les associations de retraite et l’ACAM

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 23/12/2009 à 17h39

Que font les associations de retraite des salariés du privé :

Toutes quelles qu’elles soient (aussi bien l’UFR, la FNAR, la CFR que Sauvegarde-retraites) ne font en fait que de l’information, tant auprès des retraités du service public que des instances gouvernementales avec comme seul but : faire en sorte que les pensions de retraite des salariés du privé baissent moins dans les années à venir (en € constant) que cela a été le cas ces dernières années.

Leurs moyens : des campagnes de presse, des entretiens aux JT des télévisions, une reconnaissance leur permettant d’être reçues par les instances dirigeantes (plus elles ont de membres plus elles ont de chances d’être reçues), des pétitions, l’entretien de sites internet, etc …Mais il s’agit dans tous les cas uniquement de campagnes d’information car elles ne sont pas représentées ni à la CNAV ni à l’ARRCO ni à l’AGIRC (au contraire, on trouve aux commandes de ces caisses de retraite beaucoup de syndicalistes naturellement enclins, et c’est normal, à défendre les actifs et les retraites des fonctionnaires, plutôt que les retraites des salariés du privé).

Toutes les associations ont leur place, car plus il y en aura et plus elles seront efficaces dans leurs campagnes d’information, plus les choses auront des chances de bouger, surtout dans le contexte actuel ou la fusion public-privé risque d’être néfaste pour les retraités actuels du privé.

Voir la page retraite du site ACAM.



.

Numéro : 10

Revalorisation dérisoire de la pension CNAV en 2008 ( 1,1%); actions ?

Rédacteur : Gérard VOLAN

Date : 09/01/2008 à 08h42

Tout le monde, je pense est au courant que les pensions CNAV seront revalorisées en 2008 de 1,1% ( brut!) en 2008 ( voir arrêté du 21-12 paru au JO le 28-12-2007 et signés par les ministres du Travail et du budget);cet arrêté est censé se référer à l'article L-161-23-1 du code de la sécurité sociale qui renvoit lui même au rapport économique et social 2008 ( tous ces documents sont accessibles sur Internet sur les sites officiels du gouvernement); toutes les associations de retraités dénoncent ce pourcentage très inférieur à l'inflation même prévisionnelle mais des 3 que j'ai contactées ( "sauvegarde retraites", UFR , FNAR) une seule m'a répondu ( sauvegarde retraites mais n'envisage pas d'action en justice); toutes semblent résignées..;
En étudiant les textes de l'arrêté et les pièces s'y rapportant on s'aperçoit que cet arrêté est illégal et que la revalorisation devrait être de 1,6 % minimum ( même en prenant "l'inflation sous-jacente" ); devant la passivité des associations que je connais ( dont certaines croient encore aux "politiques") j'ai donc décidé de porter l'affaire devant le tribunal administratif de Paris ( excès de pouvoir; c'est gratuit) ; je ne suis pas naïf ( étant donné l'état délabré de la justice française)mais plus que le résultat c'est l'action qui compte et plus nous serons nombreux à agir ( et à le faire savoir auprès des médias ) , plus nous risquons d'être entendus; si d'autres collègues veulent introduire la même requête je leur fournirai l'argumentaire ( attention : délai de 2 mois à partir de la parution au JO , soit avant le 28 Février 2008.
G. VOLAN

Infos sur revalorisations retraites complémentaires AGIRC/ARRCO 2008



.

Numéro : 9

Faits marquants de l'assemblée générale ACARS du 22 mars 2007

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 24/03/2007 à 07h16



L'ancien président de l'ACARS, Michel Harvey, a présenté les comptes 2006
de l'association puis a laissé la parole au nouveau président, Jean-Pierre
Maréchal.
Après une présentation du bilan des Visites et Voyages, il a été fait un
point sur l'évolution des négociations concernant la nouvelle mutuelle du
personnel du groupe Safran, avec une présentation des planches de la réunion
du 12 mars concernant les retraités. Présentation et compte rendu (page réservée aux membres).
L'objectif est une mise en oeuvre de cette nouvelle mutuelle le premier janvier 2008.

André Margot, administrateur de l'UFR, a fait le point sur les questions posées aux députés (9 thèmes).


Puis le président Jean-Paul Béchat a pris la parole et commenté les résultats annuels 2006 du groupe Safran.
Voir ces résultats


Pour terminer, Jean-Pierre Maréchal a lu une lettre qu'il avait adressée à Jean-Paul Béchat concernant la nouvelle mutuelle pour les retraités en précisant certains points à améliorer dans la mesure du possible :

- désolidarisation entre actifs et retraités

- tarif supérieur à ce que le personnel SNECMA avait actuellement

- prestations légèrement moindres (suivant l'usage que l'on fait de la mutuelle)

mais par contre assurance d'une stabilité, car tarif indépendant de l'age

et appartenance à un groupe, ce qui devrait permettre d'éviter des hausses excessives dans l'avenir.


Jean-Claude Osché





.

Numéro : 5

Faits marquants de l'assemblée générale ACARS du 28 mars 2006

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 29/03/2006 à 08h32




La réunion a commencé par une intervention du président jean-paul Béchat qui a rappelé la situation financière de SAFRAN. Pour mémoire des résultats 2005 en progression :

- Chiffre d’affaires : 10 577 M€ en croissance de 5 %

- Résultat d’exploitation : 762 M€ en progression de 9 %

- Résultat net part du Groupe : 501 M€ en progression de 23 %

Toutes les informations données à ce sujet sont visibles sur le site internet SAFRAN, Rubrique finances et sur le site ACAM
Les résultats annuels du groupe SAFRAN


Ensuite, interrogé sur la Mutuelle il a précisé qu'actuellement, pour des raisons historiques, les personnels des différentes sociétés composant le groupe SAFRAN avaient des systèmes de retraite et de prévoyance diversifiés, et qu'il souhait remettre tout cela à plat pour 2007 en prenant aussi en compte les retraités.



Puis le président, Michel Harvey, a pris la parole et l'assemblée générale de l'ACARS a réellement commencé, ont été présentés le rapport moral, financier, le bilan des visites et voyages, le nouveau site internet ACARS.
Un mot a été dit sur le site internet ACAM.


Dès que le compte rendu sera disponible, un lien à partir de ce site sera installé. D'ores et déjà, un fait marquant : Michel Harvey, président de l'ACARS depuis 10 ans, a annoncé qu'il ne se représenterait pas à la présidence en 2007.


Jean-Claude Osché



.

Numéro : 4

ARRCO-AGIRC Aucune revalorisation des retraites !

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 21/03/2006 à 23h44

Nouvelle Valeur du Point et Nouveau Salaire de Référence

Les Commissions paritaires de l'Agirc et de l'Arrco réunies le 21 mars 2006 ne sont pas parvenues à un accord sur la fixation des paramètres de fonctionnement (valeurs du point et prix d'achat du point).
La valeur de ces paramètres demeure en conséquence inchangée. Un nouvel examen interviendra avant la fin du mois de juin 2006, au cours de la rencontre des partenaires sociaux prévue dans le cadre des dispositions de l'Accord du 13 novembre 2003

Jean-Claude Osché



.

Numéro : 3

Agirc-Arrco : valeur du point et salaire de référence peinent à être fixés

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 19/03/2006 à 17h02

Agirc-Arrco : valeur du point et salaire de référence peinent à être fixés

Réuni vendredi dernier, le conseil d'administration de l'Agirc n'a pu trouver d'accord sur la fixation de la valeur du point et du salaire de référence. Il en avait été de même pour le conseil d'administration de l'Arrco.

Le désaccord entre patronat et syndicats concerne surtout l'augmentation du salaire de référence (prix d'achat d'1 point de retraite) pour 2006.

Mécaniquement, le salaire de référence devrait être revalorisé de 3,2%. Les syndicats ont demandé une hausse modérée de 2,6%, ce que le patronat n'a pas voulu.

Concernant la valeur du point au 1er avril prochain, il y aurait un certain consensus sur une revalorisation de 1,65%. Toujours est-il que la décision concernant ces deux paramètres ne sera pas connue avant le 21 mars, date à laquelle se tiendra une prochaine réunion.

Rappelons que la hausse officielle des prix hors tabac en 2005 a été de 1,7%.

Rappelons également l'accord entre patronat et syndicats du 13 novembre 2003 , accord qui précisait, entre autre, que la valeur du point suivrait l'évolution des prix hors tabac, accord conclu pour la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2008 avec une clause de revoyure en 2006.

Jean-Claude Osché




.

Numéro : 2

Nouvelles du groupe SAFRAN

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 28/01/2006 à 20h16

L'ACARS (association des retraités de la SNECMA) va créer son site internet.
Gérard Lahet a présenté son projet au conseil d'administration du 9 janvier. Une collaboration entre les responsables des sites ACARS et ACAM est organisée.

L’ACARS va tenir son AG le 28/03/06, et va proposer des statuts allégés et simplifiés.

Le site Snecma Villaroche nord va être abandonné. Le site Snecma Istres d’essais en vol a été fermé en 2005.


Jean-Claude Osché



.

Numéro : 1

Message de bienvenue

Rédacteur : Jean-Claude OSCHE

Date : 28/01/2006 à 16h49

Bonjour et bienvenue sur le site de l'ACAM.

J'espère que vous y trouverez ce que vous y cherchiez.
N'hésitez pas à formuler des suggestions d'amélioration.
Si vous avez des sujets d'ordre général pouvant intéresser tous les adhérents de l'ACAM vous pouvez soumettre une note d'information qui sera ensuite validée par notre président Roger Lafonta avant d'être mise à la disposition de tous.
Si votre sujet est personnel utilisez la page "envoyer un message" ou écrivez au conseil d'administration de l'ACAM directement à cette adresse : bureau@acam.asso.fr

Si vous avez des dysfonctionnement lors de l'affichage des pages du site internet commencez par voir si la solution n'est pas sur la page AIDE du site. Dans la négative n'hésitez pas à expliquer le problème rencontré à webmaster@acam.asso.fr


Merci de votre visite

Jean-Claude Osché



Remonter

Date de dernière mise à jour du site : 14/12/2017

Copyright © 2006 tous droits de reproduction réservés


Sous Menu Information de l'ACAM
L'Atterrissage | Lire notes info | ¤ Soumettre note | ¤¤¤ Valider note | ¤ Flash-info | Mutuelle-Retraite-Santé

Bourse-Safran | Photos | Vidéos | Sudoku | Web TV | Liens | Médias | Mini-Flashs


Plan du site


Remonter